Réaction à la nationalisation temporaire de STX

AddThis Social Bookmark Button

 

Le ministre de l’économie, Bruno le Maire, a annoncé que l’État français allait exercer son droit de préemption en vue d’une nationalisation temporaire de STX. Le gouvernement d'Emmanuel Macron souhaite ainsi conserver un contrôle sur l’activité des chantiers navals de Saint-Nazaire.

Alors que le Président Macron se présente comme un chantre du social-libéralisme, une de ses premières décisions relève du protectionnisme et du nationalisme français, sans qu'une stratégie industrielle au niveau régional et européenne ne soit définie.

La synergie à recréer entre les ports bretons de Saint-Nazaire, Lorient et Brest est une fois de plus absente de la reflexion du gouvernement français.

Aussi, la fédération UDB de Loire-Atlantique se réjouit qu'une solution à court terme soit trouvée pour sauvegarder l'emploi nazairien mais s'inquiète d'une mesure qui ne repose pas sur une stratégie de long terme pour les ports bretons.

Liger-Atlantel

09.80.99.93.06

07 87 36 41 66

Facebook Youtube Twitter Google Plus Flick’R

Hor c’houlzadoù
Gant UDB

• L'Unvaniezh Demokratel Breizh • L'UDB Yaouank • Régions et Peuples Solidaires • Emglev Libr Europa • Ar c'hannad Paul Molac • Dilennidi-rannvro UDB •  Dilennidi-gêr UDB •



Blog an dilennadeg Europa 2014

Gerioù-alc’hwez