Régionales 2015 : L'UDB dit "Oui la Bretagne"

AddThis Social Bookmark Button



http://oui-la-bretagne.bzh

L'Union démocratique bretonne soutient la candidature de la gauche bretonne de Christian Derrien et de Ghislaine Langlet dans le canton de Gourin

AddThis Social Bookmark Button

Logo de l'UDB

Communiqué de l'Union Démocratique Bretonne du 26 mars 2015

Kemennadenn Unvaniezh Demokratel Breizh d'ar 26 a viz Meurzh 2015

 
L'Union démocratique bretonne a soutenu dès le premier tour la candidature de Christian Derrien et de Ghislaine Langlet dans le canton de Gourin. Martine Auffret, adhérente UDB et élué à Cléguérec, participe à cette candidature en tant que suppléante.

L'UDB appelle au rassemblement de la gauche derrière ces candidats qui ont prouvé leur qualité et leur volonté de s'investir au service de l'intérêt général. Le Centre-Bretagne a besoin d'élus animés de la volonté de défendre et de faire vivre leur territoire, loin des manœuvres des grands partis hexagonaux.

Après une réforme territoriale décevante, l'élection de conseillers départementaux fermement partisans de la réunification de la Bretagne et d'un renforcement du pouvoir régional serait un signal fort en faveur d'une véritable décentralisation.

Trois candidats de l’Union démocratique bretonne sont en lice pour le deuxième tour des élections départementales dans les Côtes d’Armor

AddThis Social Bookmark Button

Logo de l'UDB

Communiqué de l'Union Démocratique Bretonne du 26 mars 2015

Kemennadenn Unvaniezh Demokratel Breizh d'ar 26 a viz Meurzh 2015

Trois candidats de l’Union démocratique bretonne sont en lice pour le deuxième tour des élections départementales dans les Côtes d’Armor. Dans les cantons de Plérin avec Andrée Kerleguer-Viougea, de Mûr-de-Bretagne avec Fabris Trehorel et de Paimpol avec Martine Le Morvan, les électeurs pourront choisir d’envoyer au Conseil départemental des élus de la gauche autonomiste plutôt que les candidats de la droite.

La présence d’élus UDB dans cette institution serait une nouveauté et une chance pour la Bretagne. Elle constituerait un signal positif en vue de la création d’une Assemblée de Bretagne réunissant le Conseil régional et tous les conseils départementaux bretons, pour reconnaître notre spécificité et simplifier la démocratie locale.

En choisissant nos candidats, les électeurs pourront à la fois voter pour la gauche et pour le droit de vivre, travailler et décider au pays.

Résultats UDB : progrès des idées de la gauche bretonne

AddThis Social Bookmark Button

Logo de l'UDB

Communiqué de l'Union Démocratique Bretonne du 23 mars 2015

Kemennadenn Unvaniezh Demokratel Breizh d'an 23 a viz Meurzh 2015

 

Les résultats encourageants de nos candidats de la gauche bretonne, en nette progression par rapport aux résultats de la liste d’ouverture de l’UDB aux européennes, sont un signe d’espoir. Plusieurs de nos candidats et des équipes qui ont sollicité notre soutien ont dépassé les 5 %, voire les 10 % au premier tour, en haute comme en basse Bretagne (Blain, Vannes-2, Hennebont, Rostrenen, Guingamp, Monfort, Mélesse). Ces résultats témoignent d’un désir grandissant dans la population bretonne de voir émerger une force politique construite au pays, loin des jeux de pouvoir parisiens, capable d’incarner une alternative politique progressiste, écologiste et démocratique. L’UDB, consciente de ses responsabilités, se mobilise pour construire cet espoir.

Le taux d’abstention, s’il est moins élevé que prévu, reste préoccupant. Cela ne fait que confirmer les impressions recueillies par les militants de l’UDB lors de la campagne : les électeurs s’intéressent peu aux élections départementales. Cette donnée renforce l’intérêt de la proposition que nous portons de fusionner les cinq conseils départementaux bretons avec le conseil régional pour créer une Assemblée de Bretagne.

Au-delà de cette simplification institutionnelle, il est aujourd’hui essentiel de rompre avec les deux maux qui appauvrissent notre démocratie : le bipartisme, maintenu artificiellement par le mode de scrutin majoritaire, et le centralisme politique et économique, qui vide de leur intérêt les élections locales. C’est à cette condition que l’extrême droite pourra réellement être mise en échec, en faisant le pari de plus de démocratie plutôt que d’une tentative de verrouillage des institutions et de culpabilisation des citoyens.

Pour l’UDB, les grands partis hexagonaux sont par leur attitude en partie responsables du vote en faveur de l’extrême droite, mais elle doit être battue partout où elle sera présente au second tour. Nos électeurs savent combien les idées de l’extrême droite sont nuisibles pour ne pas favoriser le Front national.

Les candidatures UDB aux départementales

AddThis Social Bookmark Button

Logo de l'UDB

Communiqué de l'Union Démocratique Bretonne du 23 février 2015

Kemennadenn Unvaniezh Demokratel Breizh d'an 23 a viz C'hwevrer 2015

 

 

Ce sont plus de 850 000 citoyens de Bretagne qui vont pouvoir voter le 22 mars pour des candidats présentés ou soutenus par l’UDB et la gauche bretonne lors des élections départementales.

Certes, cette offre ne couvre pas tout le territoire, car la priorité est le grand rendez-vous des régionales, pour lesquelles il faut garder de l’énergie.

Mais en se présentant dans 28 cantons, l’UDB montre sa détermination à porter haut les revendications de la gauche bretonne.

 

Nous défendrons lors de ce scrutin un triple ensemble de projets.

 

- Un premier ensemble vise à simplifier la vie institutionnelle, à renforcer la participation citoyenne et à doter la Bretagne d'outils cohérents. C'est dans cet esprit que nous défendons le rassemblement des conseils généraux et de la Région dans un outil commun, l'Assemblée de Bretagne, pour simplifier l'organisation des collectivités et supprimer les doublons. Elle recevra un pouvoir législatif et budgétaire pour en finir avec un centralisme qui étouffe nos territoires. Notre projet vise aussi à faire confiance dans la participation citoyenne pour que la Loire-Atlantique intègre ce processus.

 

- Un deuxième ensemble de notre projet vise à miser sur les atouts de la Bretagne pour renforcer sa vie économiqe. La Bretagne a de nombreux atouts pour assurer son développement : l’équilibre et la cohésion de tous nos territoires ; la diversité de nos PME et PMI ; les activités liées à la mer ; un bouquet d'énergies renouvelables et bien sûr les singularités culturelles et l'énergie collective des bretons. Ce sont ces atouts que nous voulons mettre en mouvements, par des outils adaptés aux réalités de la Bretagne.

 

- Un troisième ensemble de notre projet vise enfin à assurer les solidarités en Bretagne, entre territoires ou entre générations.

Entre territoires, car la concentration des richesses et des décisions dans quelques métropoles n'est pas un modèle solidaire. Il faut au contraire assurer un développement équilibré de tous les territoires bretons. Les modernisations du réseau de transport ferroviaire ou le soutien à l'innovation économique doivent aussi bénéficier à la pointe bretonne ou aux territoires ruraux.

Entre générations, parce qu'il est essentiel de miser sur les ressources de la jeunesse bretonne pour construire l'avenir, parce qu'aussi les enjeux de développement durables ne doivent pas peser sur nos enfants et donc ne pas retarder la transition durable de l'économie.

A ce cadre global, nos candidats ajoutent tous leurs propositions sur les enjeux locaux, de l'avenir de l'abattoir de Pont-Croix dans le canton de Douarnenez aux enjeux de la liaison avec les îles dans le Morbihan en passant par la filière automobile à Rennes ou l'enjeu de la réunification en Loire-Atlantique.

 

C’est d’ailleurs un beau symbole que ce soit dans le 44 que l’UDB présente le plus de candidats : 7 cantons, soit 28 candidats mobilisés, preuve de vitalité de la gauche bretonne après les difficiles débats sur la réforme territoriale.

Pour le reste, la présence de l’UDB est équilibrée sur le territoire, des quartiers de villes jusqu’au centre Bretagne.

 

Les trois quarts de nos candidatures sont inscrites dans une démarche autonome de la gauche bretonne, mais un quart sont aussi le fruit de la continuité de relations de confiance avec des équipes locales très variées.

 

Enfin, il est intéressant de noter que les candidats présentés ou soutenus par l’UDB sont représentatifs de la diversité de la société bretonne. Nos titulaires sont à la fois cadres du privé, fonctionnaires, chefs d’entreprises, ouvriers, étudiants, artistes, retraités.



Voici la liste complète de nos candidats :

 

Département de la Loire-Atlantique

 

Canton de Blain

 

Titulaires : Hervé Carro, 57 ans, chef d’entreprise et conseiller municipal de Savenay, et Agnès Prunier, 52 ans, dessinatrice industrielle.

Remplaçants : Pierre Even, 68 ans, inspecteur des impôts en retraite, et Morgan Duret, 32 ans, maître-nageuse.

 

Canton de La Baule-Escoublac

 

Titulaires : Françoise Girault, 61 ans, responsable administrative, et Philippe Romillat, 59 ans, menuisier-ébéniste.

Remplaçants : Gérard Duret, 66 ans, retraité de la fonction publique, et Françoise Guillard, 55 ans, demandeuse d’emploi.

 

Canton de La Chapelle-sur-Erdre

 

Titulaires : Martine Boulanger, 64 ans, retraitée de la fonction publique, et Gwenvael Duret, 35 ans, maître-nageur.

Remplaçants : Clara Levrel, 23 ans, étudiante et Jacques Lebreton de Vonne, 47 ans, dessinateur industriel.

 

 

Canton de Nantes 4

 

Titulaires : Aurélien Boulé, 31 ans, réalisateur photographe, et Sonia Meziane, 52 ans, conseillère municipale de Nantes.

Remplaçants : Arno Mahé, 28 ans, chargé de coordination et Maïté Pellen, 61 ans, assistance sociale.

 

Canton de Rezé 2

 

Titulaires : Maïwenn Guyomarch, 38 ans, demandeuse d’emploi, et Yann Quemener, 45 ans, artiste peintre.

Remplaçants : Elodie Cochereau, 26 ans, technicienne de laboratoire, et Morgan Perherin, 38 ans, chargé de communication.

 

Canton de Saint-Herblain 2

 

Titulaires : Anthony Hamelin, 28 ans, technicien de laboratoire environnemental, et Katell Leon, 36 ans, professeur de breton et d’anglais.

Remplaçants : Yann Levrel, 53 ans, fonctionnaire territorial, et Marie Levrel, 27 ans, conseillère principale d’éducation.

 

Canton de Saint-Nazaire 1

 

Titulaires : Michel Beaupré, 58 ans, directeur d’école, et Marie Doisneau, 40 ans, déléguée d’assurance maladie.

Remplaçants : Thomas Louërat, 23 ans, étudiant, et Anne Lemerre, 24 ans, professeur en lycée.

 

 

 


Département du Morbihan

 

Canton de Gourin

 

L’UDB participe dans ce canton à la candidature emmenée par les titulaires Christian Derrien et Ghislaine Langlet, dont la remplaçante est Martine Auffret, agricultrice et élue municipale de Cléguérec.

 

Canton de Guidel

 

Titulaires : Marie-José Alanot, 67 ans, enseignante retraitée, et Alan ar Gal, 66 ans, expert-comptable en retraite.

Remplaçants : Marie-Hélène Guevel, 57 ans, assistante maternelle bilingue, et Richard Gironnay, 65 ans, directeur d’établissement social en retraite.

 

Canton d’Hennebont

 

Titulaire : Laure Le Marechal, 35 ans, chef d’entreprise, et Renan Mollo, 24 ans, élu municipal à Riantec et étudiant.

Remplaçants : Gwënaelle Danet, 46 ans, auxiliaire de vie sociale, et Bernard Guegan, 60 ans, cadre commercial.

 

Canton de Lanester

 

Titulaires : Patricia Riou, 50 ans, chef d’entreprise, et Jean-Jacques Valy, 59 ans, ouvrier retraité de l’arsenal.

Remplaçants : Claudie Carriou, 61 ans, professeur des écoles en retraite, et Daniel Guillevic, 59 ans, cheminot en retraite.

 

Canton de Lorient 2

 

Titulaires : Laurence Chevrel, 46 ans, élue municipale et adjointe administrative à l’Enim, et Yann Syz, 39 ans, adjoint au maire de Lorient.

Remplaçants : Annick Lécuyer, 70 ans, retraitée du commerce, et Pierre Mouellic, 27 ans, commercial.

 

Canton de Pontivy

 

Titulaires : Christian Passal, 45 ans, aide-soignant, et Françoise Ramel, 51 ans, professeur d’éducation socioculturelle.

Remplaçants : Reynald Jean, 19 ans, étudiant en droit, et Sophie Hallot, 31 ans, institutrice en breton.

 

Canton de Questembert

 

L’UDB apporte son soutien à l’équipe emmenée par les titulaires Monique Danion (PS) et Patrice Le Pendhuizic, maire de Lauzach.

 

Canton de Vannes 2

 

Titulaires : Loic Cheval, 59 ans, chef d’entreprise horticole, et Gaelle L’Amoulen, 23 ans, institutrice suppléante en breton.

Remplaçants : Hugo Rossignol, 37 ans, masseur-kinésithérapeute-ostéopathe, et Alice Christien, 77 ans, retraitée.

 

 

Département des Côtes-d’Armor

 

Canton de Guingamp

 

Titulaires : Mona Bras, 58 ans, UDB, conseillère régionale, adjointe au maire de Guingamp et Serge Jahan, 50 ans, UDB, ingénieur qualité hospitalier.

Remplaçants : Alice Geffroy, 58 ans, sans étiquette, agent d’accueil et Serge Richard, 58 ans, UDB, universitaire, professeur de breton et de celtique.

 

Canton de Mûr-de-Bretagne

 

Participation de l’UDB à un rassemblement de la gauche locale, emmenée par Monique Le Clézio, conseillère générale (PS), et Fabris Trehorel, élu municipal du Haut-Corlay (UDB).

 

Canton de Paimpol

 

Participation de l’UDB à une candidature de rassemblement, conduite par Eric Bothorel, conseiller général (PS), et Martine Le Morvant, élue municipale de Plouezec (UDB)

 

Canton de Plérin

 

Participation de l’UDB à une candidature de rassemblement de la gauche locale, emmenée par Ronan Kerdraon, maire de Plérin (PS), et Andrée Kerleguer-Viougea (UDB).

 

Canton de Rostrenen

 

Titulaires : Hervé Le Gall, 62 ans, enseignant en retraite, conseiller municipal de Glomel, et Cécile Lefresne, 44 ans, enseignante, conseillère municipale de Rostrenen.

Remplaçants : Patrice Meallier, 58 ans, gérant de gîte, et Nathalie Jezegou, 48 ans, infirmière libérale.

 

Canton de Saint-Brieuc 1

 

Soutien de l’UDB à une équipe de rassemblement de la gauche alternative locale, « A gauche ensemble », composée autour de l’UDB, du PC et d’EELV.

 


Canton de Saint-Brieuc 2

 

Participation de l’UDB une équipe de rassemblement de la gauche alternative locale, « A gauche ensemble », composée autour de l’UDB, du PC et d’EELV. Benoît Montagné, UDB, en est un des titulaires, au côté de Cigdem Aktas.

 

Canton de Tréguier

 

Titulaires : Gwenael Henry, 55 ans, Gérant de société et Roselyne Le Moulec, 45 ans, Institutrice bilingue en formation

Remplaçants : Didier Thomas, 61 ans, retraité TV (TF1, TV Breizh) et Béatrice Coché, 60 ans, retraitée affaires maritimes.

 

 


Département du Finistère

 

Canton de Brest 5

 

Titulaires : Anne-Marie Kervern, 69 ans, adjointe au maire de Brest, et Yoann Meudec, 30 ans, enseignant.

Remplaçants : Emilie L’Hostis, 23 ans, étudiante, et Yves Le Lay, 67 ans, cadre social territorial retraité.

 

Canton de Douarnenez - Cap-Sizun

 

Titulaires : Martine Dareau, 56 ans, secrétaire médicale, et Dominique Evenat, 57 ans, facteur.

Remplaçants : Maryvonne Kervella, 63 ans, directrice de crèche en retraite, et Alain Retière, 53 ans, chef d’entreprise, agronome.

 

 


Département d’Ille-et-Vilaine

 

Canton de Combourg

 

Titulaires : Michel Génin, 63 ans, comptable retraité, et Eliane Leclercq, 58 ans, chargée de ressources humaines.

Remplaçants : Pierrick Brihaye, 47 ans, ingénieur du patrimoine, et Trefina Kerrain, 28 ans, auxiliaire de vie sociale.

 

Canton de Melesse

 

Soutien de l’UDB à une équipe de rassemblement de la gauche locale, emmenée par les titulaires Lionel Henry, adjoint au maire de Montreuil-le-Gast, conseiller communautaire du Val d’Ille, et Véronique Bellier, conseillère municipale à Langouët.

Remplaçants : Ollivier Clisson de Parthenay-de-Bretagne et Laurence Moiré, adjointe au maire de Saint-Médard-sur-Ille.

 

Canton de Montfort

 

Candidature en partenariat avec EELV, emmenée par les titulaires : Loïc Berthelot (UDB), 60 ans, Artisan Cidrier et Sarah Le Goff (sans étiquette), 36 ans, Maraichère.

Remplaçants : Yves Sauvage (EELV), 64 ans, CPE et Estelle Guilamin (EELV), 44 ans, Directrice d'association culturelle, Conseillère municipale de Montfort.

 

Canton de Rennes 3

 

Titulaires : Nil Caouissin, 23 ans, demandeur d’emploi en formation, et Valérie Coussinet, 46 ans, conseillère clientèle.

Remplaçants : Gael Briand, 30 ans, et Nicole Logeais, 68 ans, professeure en retraite.

 

Canton de Rennes 5

 

Titulaires : Pascal Chevrel, 42 ans, demandeur d’emploi, et Ana Sohier, 32 ans, attachée territoriale.

Remplaçants : Jean-François Monnier, 38 ans, chargé d’animation, et Sabine Comès, 58 ans, graphiste.

 

 

Sénatoriales 2014 en Bretagne

AddThis Social Bookmark Button

Logo de l'UDB

Communiqué de l'Union Démocratique Bretonne du 30 septembre 2014

Kemennadenn Unvaniezh Demokratel Breizh d'an 30 a viz Gwengolo 2014

 

Tout d'abord un grand merci à celles et ceux qui se sont mobilisés pour constituer des listes UDB pour ces sénatoriales de 2014 ainsi qu' aux grands électeurs qui les ont soutenues. Un grand bravo aux candidats et aux militants qui ont œuvré pour la diffusion de notre projet politique d'un Sénat des régions au service de la solidarité et de la justice territoriale.

Malgré l'absence de médiatisation - le résultat des élections sénatoriales se joue aussi à la télé - nos résultats sont stables par rapport aux scrutins précédents dans un contexte de replis de la gauche qui se traduit en Bretagne par un gain de trois élus pour la droite.

Les sénatoriales répercutent le résultat des municipales et traduisent une réalité politique. En 2011, il y avait, eu en Bretagne et ailleurs, un rejet massif du projet sarkozyste de réforme des collectivités et de la mise en coupe réglée de leurs finances. On pouvait s'attendre à la même bascule inversée, les mêmes causes produisant les mêmes effets. Cela n'a pas été le cas, le PS a globalement résisté et il convient de noter que son recul n'a guère profité aux candidats qui proposaient une alternative à gauche.

Par ailleurs, force est de constater la progression des scores du FN parmi les grands électeurs, progression deux fois plus importante en Ille-et-Vilaine que dans le Finistère et les Côtes d'Armor. Le déplorer est de peu d'effet. La réponse au vote protestataire d'extrême droite ne passera pas par des slogans ou des incantations, mais par des politiques territoriales, sociales et fiscales réellement justes, par des politiques offensives de création d'emplois, par
le développement économique des territoires confié aux régions qui devront bénéficier de pouvoirs et de moyens à la hauteur des enjeux.

Les résultats de l'UDB :

Ille-et Vilaine :

Inscrits : 2 513 grands électeurs ; votants : 2 497 ; blancs : 35 ; nuls : 18 ; suffrages exprimés : 2 444
Elus : Dominique DE LEGGE (UMP), Françoise GATEL(UDI), Jean-Louis TOURENNE (PS) et Sylvie ROBERT (PS)

  • Territoires d'avenir unis pour l'Ille-et-Vilaine, conduite par Dominique DE LEGGE (UMP-UDI) : 1 019 voix 41,69%,
  • Énergies solidaires, conduite par Jean-Louis TOURENNE (PS) : 876 voix 35,84%,
  • Au centre de notre territoire, conduite par Jean-Francis RICHEUX (sans étiquette) : 189 voix 7,63%
  • Écologie et solidarité, une urgence pour les territoires, conduite par Daniel SALMON (EELV) : 181 voix 7,41%,
  • Liste Bleu Marine pour nos villes et nos villages, conduite par Gilles PENNELLE (Front national) : 81 voix 3,3%
  • Brisons l'austérité, pas les collectivités, pour un référendum sur la réforme territoriale, conduite par Hervé EON (Front de gauche) : 43 voix 1,76%,
  • Pour un développement équilibré du territoire breton, une région responsable, conduite par Jean-François LUGUE (UDB) : 37 voix 1,51%,
  • Parti fédéraliste Européen, conduite par Jean-Jacques PAGE : 18 voix 0,74%

Finistère :

Inscrits : 2 275 grands électeurs, Votants : 2 267, Abstentions : 8, Blancs : 9, Nuls : 19, Exprimés : 2 239.
Elus : Michel CANEVET (UDI), Philippe PAUL (UMP), François MARC (PS), Maryvonne BLONDIN PS).

  • Parti socialiste, conduite par François MARC : 782 voix 34,93%. 2 élus
  • Union pour un mouvement populaire (UMP), conduite par Philippe PAUL : 668 voix 29,83%. 1 élu
  • Front de gauche , conduite par Ismaël DUPONT : 484 voix 3,75%.
  • Union des démocrates et indépendants , conduite par Michel CANEVET : 401 voix 17,91%. 1 élu
  • Mouvement Bretagne et Progrès, conduite par Christian TROADEC : 123 voix 5,49%.
  • Europe Écologie Les Verts, conduite par Nathalie CHALINE : 99 voix 4,42%.
  • Union démocratique bretonne, conduite par Paul GUEGUENIAT : 38 voix 1,70%.
  • Front national, conduite par Renée THOMAÏDIS : 31 voix 1,38%.
  • Sans étiquette, conduite par Magali LEPAPE : 13 voix 0,58%.

Côtes d'Armor:

Inscrits : 1693 grands électeurs - 17 abstentions - Blancs : 5 - Nuls : 11 - votants : 1676 -exprimés : 1650
Elus : annick Botrel PS , Christine Prunaud PCF, Michel VASPART UMP

  • Liste PS-PCF-PRG conduite par Yannick BOTREL : 756 voix - 45,82% 2 élus : Yannick Botrel PS et Christine Prunaud PCF
  • Liste UMP et UDI conduite par Michel VASPART : 400 voix 24,24% 1 élu : Michel VASPART
  • Liste centriste conduite par Bruno JONCOUR : 332 voix 20,12%
  • Liste EELV conduite par Michel FORGET : 76 voix 4,61%
  • Liste FN conduite par Catherine BLEIN : 42 voix 2,45%
  • Liste UDB conduite par Philippe COULAU : 38 voix 2,30%
  • Liste Parti fédéraliste européen conduite par Vincent LANCIEN : 6 voix 0,36%

L'AEPB (Associations des Elus Progressistes de Bretagne - hgourmelen@orange.fr) a vocation à rassembler les grands électeurs qui ont soutenu notre démarche.

En savoir plus :

Profession de foi pour l'élection sénatoriale en Ille-et-Vilaine

AddThis Social Bookmark Button

 

18-09-2014

Lenn muioc'h :Profession de foi pour l'élection sénatoriale en Ille-et-Vilaine

Profession de foi pour l'élection sénatoriale dans les Côtes d'Armor

AddThis Social Bookmark Button

 

17-09-2014

Lenn muioc'h :Profession de foi pour l'élection sénatoriale dans les Côtes d'Armor

07 87 36 41 66

Facebook Youtube Twitter Google Plus Flick’R

Tweetoù an dilennidi

yannsyz

@mael_reboux_bzh pas tout à fait même sujet, là il y à 3 mois pour s' adapter (quand c' est possip').

Hor c’houlzadoù
Gant UDB

• L'Unvaniezh Demokratel Breizh • L'UDB Yaouank • Régions et Peuples Solidaires • Emglev Libr Europa • Ar c'hannad Paul Molac • Dilennidi-rannvro UDB •  Dilennidi-gêr UDB •



Blog an dilennadeg Europa 2014

Gerioù-alc’hwez