Rapport financier 2014 du Conseil régional de Bretagne

AddThis Social Bookmark Button


18/06/2015

=> TÉLÉCHARGER LA PIÈCE JOINTE


 

Conseil régional de Bretagne

 session plénière du 18 juin 2015

Rapport financier

présentation par Christian Guyonvarc'h,

rapporteur général du budget

 

 

Monsieur le Président, Chères/Chers collègues,

 

PAGE 2 DU DIAPORAMA

 

Comme l'an passé le compte administratif de l'exercice précédent vous est présenté dans un cadre plus large, le rapport financier, qui intègre, outre les comptes de l'année passée :

Lenn muioc'h :Rapport financier 2014 du Conseil régional de Bretagne

Création du conseil Nantais de l’égalité Femmes / Hommes

AddThis Social Bookmark Button

 

19/06/2015

Intervention de Sonia Meziane (conseillère municipale nantaise, déléguée à l'égalité Femmes Hommes), en Conseil Municipal du 19 Juin:

 

Madame le maire, mes chers collègues,


Cette délibération concerne la création du conseil Nantais de l’égalité Femmes / Hommes, je vous le rappelle c’est un engagement de notre mandat, nous avons mis l’égalité au cœur de notre programme municipal, et c’est à cette occasion d’ailleurs que le 6 mars dernier, avec mes collègues Aicha Bassal et Bassem Asseh, nous vous avons présenté le plan d’action sur l’égalité F/H. Et nous vous avions également annoncé la création et la mise en place de ce conseil nantais de l’égalité F/H.

Lenn muioc'h :Création du conseil Nantais de l’égalité Femmes / Hommes

Discours de politique général d'Herri Gourmelen

AddThis Social Bookmark Button

 


18/06/2015


Conseil régional de Bretagne administrative

 Session du 18 juin 2015

 Intervention de politique générale de Herri Gourmelen

 

 

Monsieur le Président, chers collègues,

 

Le groupe Europe Ecologie nous présente un vœu sur lʼaccueil des réfugiés syriens. Ce vœu que nous voterons, nous donne lʼoccasion de dire notre grande satisfaction devant le résultat des récentes élections législatives en Turquie. En effet, si la résistance de Kobané, hier, et la victoire de Tel Abyad, aujourdʼhui, sont le fait des combattants des forces kurdes syriennes, le résultat électoral du HDP à cette élection, plus de 13% sur lʼensemble du territoire, montre clairement que le combat des Kurdes, comme nous lʼavons déjà dit ici, est indissociable du combat pour le renouveau de la démocratie en Turquie. De là à dire que les minorités sont le sel de la terre …

Lenn muioc'h :Discours de politique général d'Herri Gourmelen

Jean-Yves Cozan nous a quittés, la Bretagne au coeur

AddThis Social Bookmark Button



16/06/2015

Les conseillers régionaux de l'UDB tiennent à rendre hommage à celui qui a laissé une marque durable dans la politique culturelle et linguistique de la Région, et plus largement dans le combat pour une Bretagne moderne, confiante dans son avenir. Nul ne songerait à mettre en doute la totale sincérité de Jean-Yves Cozan dans son engagement au service de notre pays. Nous nous plaisons à saluer la mémoire d'un Breton de premier plan et ce d'autant plus que nous ne partagions pas ses choix politiques.

Les élus régionaux de l'UDB,


Herri Gourmelen, Naig Le Gars, Christian Guyonvarc'h et Mona Bras

Discours de Pierre-Emmanuel Marais à une délégation galloise

AddThis Social Bookmark Button


04/06/2015

Pierre-Emmanuel Marais, conseiller municipal UDB, a accueilli une délégation de Cardiff à l'hôtel de ville de Nantes. L'occasion de célébrer les liens d'amitié qui unissent nos deux cités, mais aussi les faiblesses de notre jumelage. A partir de ce constat, l'UDB va travailler au renforcement de notre coopération et proposer de nouvelles actions.

Voici le discours prononcé lors de la visite de la délégation, le 4 Juin:

"Degemer mat e Naoned / Welcome in Nantes / Croeso i Naoned / Bienvenue à Nantes

Je souhaite par ce petit mot d'accueil en breton, anglais, gallois et français, marquer le plaisir pour la Ville de Nantes de recevoir une délégation galloise dans le cadre du jumelage entre Nantes et Cardiff.

J'en profite pour évoquer l'histoire de ce bâtiment, l'hôtel Rosmadec dans lequel l'intendant du roi Louis 14, Nicolas Fouquet aurait séjourné la nuit du 4 au 5 sept 1661 avant son arrestation place Saint-Pierre par D'Artagnan et les mousquetaires du roi.

Mais revenons au jumelage. Dans le cadre du jumelage entre Nantes et Cardiff, l’association ELANC a une place importante.

Les 50 ans du jumelage ont d'ailleurs été fêtés l'année dernière et depuis 35 ans votre association continue à proposer à des nantais, auditeurs de cours d’anglais, de participer à des échanges culturels et linguistiques avec des habitants de Cardiff étudiant le français.  

Vous êtes ainsi allés à Cardiff du 18 au 26 avril pour parler anglais et découvrir le Pays de Galles.

Et comme tous les ans, vous recevez des gallois et leur faites découvrir notre Ville, son patrimoine, sa culture. C’est un bel exemple d’échanges et de rencontres réussies.

C'est un bel exemple qui illustre aussi, malheureusement, une certaine faiblesse des relations entre Nantes et Cardiff. Je regrette qu'elles ne soient pas plus développées et que le jumelage entre nos deux villes ne s'inscrivent pas dans davantage d'échanges qu'ils soient culturels, sportifs ou économiques.

Je terminerai ce mot d’accueil en remerciant Monsieur Bernard Martin, président de l’Association ELANC, pour le travail réalisé depuis 35 ans. Je sais le temps et l’énergie qu’il faut déployer pour qu’au final, ces échanges s’inscrivent dans la durée.

So, one more time : welcome in Nantes and have a nice trip here in Brittany !"

 

 

 

Un an de majorités municipales dans l'agglomération nantaise

AddThis Social Bookmark Button

 

22/05/2015

 

Une conférence de presse des élu-e-s UDB de l'agglomération nantaise a été organisée le Mercredi 6 Mai, afin de dresser un premier bilan des actions mises en œuvre suite aux élections municipales, depuis un an.

 

À Nantes :

>          La question de l’égalité entre les femmes et les hommes, portée par Sonia Meziane, est une des thématiques au cœur de la nouvelle gouvernance de Johanna Rolland.

De novembre 2014 à février 2015, acteurs associatifs et institutionnels ont échangé sur leurs expériences et ont émis des pistes d'évolution possibles, au sujet de l'égalité. Et ce, à l'occasion : d’une table-ronde, de 3 ateliers et d’une conférence de restitution. 

De cette confrontation des idées et de l’analyse sociale de notre territoire sont ressorties des pistes d’actions concrètes pour faire progresser cette égalité.

Ainsi, un conseil nantais de l’égalité femmes-hommes sera créé à l’automne 2015. Et un plan d’actions -adopté récemment- s’engage à traduire de façon concrète ces engagements.

Ce plan, décliné en 72 actions réparties en 7 orientations stratégiques, tend notamment à endiguer les violences de genre.

 

>          Les thématiques liées à la diversité linguistique sont développées et soutenues par Pierre-Emmanuel Marais.

Depuis un an, la Ville s'est impliquée dans la promotion des langues de Bretagne, notamment à travers la charte Ya d'ar brezhoneg. Le niveau 1 est ainsi en cours de labellisation, et le niveau 2 devrait être prochainement engagé à travers sa signature.

Concrètement, et à titre d'exemple, la signalétique bretonne sur l'espace public nantais va être développée, un fonds d'ouvrage en breton dans les bibliothèques municipales est constitué et sera régulièrement enrichi, l'enseignement bilingue poursuit son développement, la langue bretonne sera intégrée dans des activités périscolaires,…

Par ailleurs, la municipalité encourage l'innovation et la diversité pédagogique, particulièrement à travers son soutien aux écoles Diwan. Ainsi, une solution a été trouvée pour pérenniser l’établissement du Clos-Toreau/Nantes-Sud tout en favorisant son développement.

Pierre-Emmanuel Marais s’implique également dans la politique éducative, pilotée par Myriam Nael, notamment sur l'action périscolaire.

Il représente par ailleurs la Ville à l'Union des Villes d'art et d'Histoire de Bretagne et la Métropole nantaise au Voyage à Nantes.

Enfin, le nouveau centre culturel métropolitain, Yezhoù ha sevenadur, dédié aux cultures bretonnes sera implanté à Saint-Herblain en 2016. A travers sa fonction de conseiller communautaire, Pierre-Emmanuel Marais accompagne le développement de ce projet d'envergure.

 

À  Saint-Herblain :

>          Anthony Hamelin participe au développement du réseau des équipements culturels. Il  propose des partenariats, avec les villes de Nantes, Saint-Herblain et au niveau de la métropole, entre des équipements culturels, des associations & des festivals.

Il travaille par ailleurs sur le développement d’événements culturels, ayant vocation à promouvoir la culture bretonne de Loire-Atlantique.
La Ville entend par ailleurs affirmer la place de la langue bretonne, en atteignant le niveau 1 de la charte Ya d'ar brezhoneg. A ces fins, un travail étroit est en cours d'élaboration avec l'Office Publique de la Langue Bretonne.

 

Enfin, la revalorisation du site de la Carrière va être portée par Anthony Hamelin, en partenariat avec les adjoints concernés. Pour rappel, cet espace polyvalent accueille des manifestations culturelles mais se veut aussi un outil pour les associations et les entreprises.

 

À  Rezé:

>          Les thématiques en lien avec le Patrimoine et les Arts visuels sont soutenues par Yann Quéméneur à Rezé. La collectivité accueille par ailleurs pour la première fois un élu de l’UDB dans les rangs de sa majorité.

La Ville s’est engagée à promouvoir la langue bretonne sur son territoire, en signant le niveau 1 de la charte « Ya d’ar brezhoneg ».

Des activités sont mises en place pour favoriser la découverte du gouren (lutte bretonne, qui est un sport individuel pratiqué entre deux lutteurs), de la danse bretonne, du Galo et du Breton sur le temps périscolaires.

Yann Quéméneur participe également à la promotion de Yezhoù ha Sevenadur, association fédérant de nombreux acteurs culturels bretons autour d’un site pouvant recevoir des activités ponctuelles ou régulières.

Il développe et promeut l’usage de la langue bretonne via les différents canaux de communication de la mairie.

De plus, un concours de peinture a été organisé par l’association « Couleur de Bretagne », afin de développer les pratiques artistiques et culturelles. Une salle municipale d’exposition de peinture « la Morinière » a également été mise en service, dans cette même démarche.

Enfin, Yann Quéméneur travaille avec différents acteurs sur l’histoire de Rezé, afin de valoriser la richesse du territoire et de son passé.

 

À  Couëron:

>          Marcel Marc participe à différentes commissions.

Il travaille notamment sur le renforcement des relations internationales, particulièrement avec l'Irlande, la Belgique et le Burkina Faso.

Ainsi, la ville de Couëron accompagne les acteurs locaux associatifs engagés dans la solidarité internationale pour la mise en place d’actions locales de découvertes mutuelles des cultures.

Par exemple, depuis 2009, en partenariat avec la Maison des Citoyens du Monde à Nantes, la ville co-organise avec les associations locales la Semaine de la Solidarité Internationale.

Marcel Marc participe également au développement des déplacements doux. En effet, la Ville souhaite développer la pratique de la marche et du vélo sur la commune.

Pour ce faire, elle met en action son Plan Communal de Déplacements Doux (PCDD), qui concerne en priorité les déplacements utilitaires vers le travail, l’école ou pour faire ses courses. 14 km de bande cyclable et 7,5 km de piste cyclable ont ainsi été aménagés.

Enfin, Marcel Marc représente depuis récemment sa commune à la commission environnement de Nantes Métropole, en qualité d'auditeur.

Paul Molac et Armand Jung, co-présidents du groupe d’études sur les langues régionales de l’Assemblée nationale interpellent la ministre de l’Education nationale sur la réforme du collège

AddThis Social Bookmark Button

 

 

 21-05-2015

 

 Les députés Paul Molac (Apparenté Union démocratique bretonne) et Armand Jung (Parti socialiste), co-présidents du Groupe d’études sur les langues régionales de l’Assemblée nationale, ont par le biais d’un courrier au nom de ce groupe composé de 104 députés, interpellés ce mercredi 20 mai la ministre de l’Education nationale sur les craintes suscitées par la réforme du collège concernant l’enseignement des langues régionales, dont le décret vient d’être publié.

Plusieurs problèmes se posent en effet, dont celui de l’absence dans le décret publié le jour-même, de la possibilité de poursuite, après le primaire, de l’enseignement d’une langue vivante régionale, comme cela sera permis pour les langues étrangères.

Se pose également le problème de l’enseignement optionnel des langues régionales : aujourd’hui cet enseignement commence soit en 6ème, soit en 4ème. La réforme prévoit d’inclure cet enseignement soit dans les enseignements de pratiques interdisciplinaires, soit dans les enseignements dits de complément. Or, les enseignements de complément ne commencent qu’en classe de 5ème : cela n’a pas de sens car, cet enseignement commençant dès l’école primaire, cela obligerait les élèves à arrêter cet apprentissage pendant un an, en classe de 6ème.

 

Enfin se pose la question des moyens consacrés aux langues régionales. Cet enseignement fait aujourd'hui l'objet de dotations dédiées, hors DGH (dotation globale horaire). Certains chefs d'établissements pourraient être tentés de supprimer purement et simplement ce type d'enseignement lors de la mutualisation de ces heures dans la DGH. Ce type de comportement a déjà existé par le passé.

 

Les inquiétudes sont donc légitimes et à ce titre les co-présidents du groupe d’études sur les langues régionales de l’Assemblée nationale, Paul Molac et Armand Jung, demandent à la ministre des ajustements importants dans la suite de l’application de la réforme afin que l’enseignement des langues régionales n’en sorte pas affaibli.

 

Les co-Présidents du Groupe d’études Langues régionales :

Paul Molac, député du Morbihan, Apparenté Union démocratique Bretonne (UDB)

Armand Jung, député du Bas Rhin, Parti socialiste (PS)

Documentaire : « Daou Vreizhad e Pariz » / « Deux Bretons à Paris »

AddThis Social Bookmark Button

 

12-05-2015

Le documentaire de 52 minutes : « Daou Vreizhad e Pariz » / « Deux Bretons à Paris » sera diffusé le 22 mai à 20h45 sur Tébéo, Tébésud et TVR.

07 87 36 41 66

Facebook Youtube Twitter Google Plus Flick’R

Tweetoù an dilennidi

yannsyz

Alors que, @franceinfo, les sujets déplacement ou logement, avec de l'inventivité, Il y en a dans moult territoires.

yannsyz

Bref, @franceinfo, c'est avec ce type de journalisme "sous les fenêtres" qu'on a lancé Pierre Lelouche ou l'ex maire d'Évry sous les spots👇

yannsyz

Nan, parce qu'aujourd'hui, sur @franceinfo c'était les sujets politiques à Paris, la province fabriquant des sapins en Vendée. 👇

yannsyz

Du coups, citoyen de Lorient ou Bayonne paye 2 fois pour l'info régionale, une fois pour l'info parisienne. C'est un sujet, @franceinfo ?👇

yannsyz

...(suite) alors que leurs habitants payent déjà la redevance.

Hor c’houlzadoù
Gant UDB

• L'Unvaniezh Demokratel Breizh • L'UDB Yaouank • Régions et Peuples Solidaires • Emglev Libr Europa • Ar c'hannad Paul Molac • Dilennidi-rannvro UDB •  Dilennidi-gêr UDB •



Blog an dilennadeg Europa 2014

Gerioù-alc’hwez