Valoriser la singularité de Nantes

AddThis Social Bookmark Button

 

 


17/06/2016


 

Intervention de Pierre-Emmanuel Marais – Groupe UDB Ville de Nantes


Conseil municipal du 17/06/2016
"Développement économique et emploi à Nantes :
tendances, évolutions et perspectives"
 

 
Madame le Maire, cher-e-s collègues,
 
« A Nantes, voilà que tout recommence… » Comme l’a illustré avec talent l’écrivain Jean Rouaud, la semaine dernière dans la presse parisienne, Nantes est une ville qui connaît à intervalles réguliers de violents soubresauts.

Ils sont le fruit de la complexité de l'identité économique, historique et sociale de la Ville et l'on peut penser que cette complexité a permis à notre Ville de se réinventer régulièrement, de notamment reconvertir Nantes la grise après la fermeture des chantiers navals, moteurs pluriséculaires du dynamisme de la capitale de la Bretagne historique.

 
Cette reconversion a été symbolisée par les Allumées, au début des années 90, et aujourd'hui le Voyage à Nantes, les machines de l'île sont des marqueurs d'un nouveau souffle économique avec une redéfinition des polarités et de l'image de notre territoire.
 
Plus de vingt ans après le spectaculaire rebond économique et social de Nantes, l'enjeu du développement de nouvelles activités n'est pas seulement le remplacement d'activités disparues et la reconversion de friches industrielles, d'autres villes comme Bristol ou Cardiff le font et très bien.
C'est surtout la volonté de maintenir un haut niveau d'intervention publique, un haut niveau d'innovation dans la mise en œuvre de nos politiques économiques, culturelles et éducatives. Il s'agit de rester attractif dans une mondialisation qui met en concurrence les métropoles bretonnes et françaises, voire européennes.
 
A travers la course à l’attractivité économique que se livrent ces métropoles , il existe un risque d'aller au plus simple, de faire comme les autres, de perdre ce qui fait la singularité de Nantes, d'être emporté par le rouleau compresseur de l’uniformisation, devenir un espace neutre subissant un inévitable dumping économique et social.
 
Les politiques publiques que nous menons doivent donc s'inscrire dans cette volonté de favoriser le développement économique par la mise en avant de la singularité de notre Cité.

A titre d'exemple, l’engagement de notre majorité en faveur du développement de la signalétique bilingue français-breton sur l’espace public contribuera -avec d’autres mesures- à faire d’elle un territoire attractif, car singulier. Cette dynamique n'est pas un enfermement dans le local mais, au contraire, l'expression d'une meilleure intégration au monde.

Au final, la réflexion sur le développement économique et l'emploi à Nantes, passe évidemment pour l'UDB par un nécessaire keynésianisme local, l’interventionnisme contre la main invisible du marché, mais aussi par la valorisation de son identité.
 
Trugarez deoc'h
Je vous remercie.
 
Pierre-Emmanuel Marais (conseiller municipal à la Ville de Nantes et conseiller communautaire à Nantes Métropole)


 

 

07 87 36 41 66

Facebook Youtube Twitter Google Plus Flick’R

Tweetoù an dilennidi

Guyonvarc'h Kristian

Un goût de liberté... N'asservir ni autrui ni soi-même "Il a choisi de ne travailler que deux jours sur sept" https://t.co/R3SzfS1pp4

Hor c’houlzadoù
Gant UDB

• L'Unvaniezh Demokratel Breizh • L'UDB Yaouank • Régions et Peuples Solidaires • Emglev Libr Europa • Ar c'hannad Paul Molac • Dilennidi-rannvro UDB •  Dilennidi-gêr UDB •



Blog an dilennadeg Europa 2014

Gerioù-alc’hwez