Fédération UDB Trégor-Goëlo / Kevredad UDB Treger-Goueloù

Fédération UDB Trégor-Goëlo

http://tregor-goelo.udb.bzh

Kevredad UDB Treger-Goueloù

http://treger-gouelou.udb.bzh

Nous contacter • Mont e darempred ganeomp

BP 70401 22304 Lannion / Lannuon Cedex • Tél. : 06 87 53 62 41

  

Responsables fédéraux Responsables des sections

Co-responsables de la fédération : Pierre Morvan et Gwennoline Salaün

Secrétaire fédéral : Philippe Martel

Trésorier fédéral : Didier Thomas - Adjoint : Patrick L’Héréec. 

Responsable blog : Yannig Ménez

Responsable Presse : Joseph Jezequel

Responsable animation : Claudine Chapuis-Cottain

Communication : Jean Jacques Monnier et Klaod Thomas

Section Paimpol-Plouha-Tréguier : Pierre Morvan et Philippe Coulau

Section Lannion-Perros : Dominique Le Haut et Didier Thomas

Section du Pays de Guingamp : Mona Bras

 


 

Les rendez-vous de l'UDB : conférence avec Yves LEBAHY, géographe

AddThis Social Bookmark Button

YVES LEBAHY A PAIMPOL LE 6 OCTOBRE

TERRITOIRE ET IDENTITÉ : QUELS ENJEUX ?


La Bretagne, soumise aux contraintes d'une crispation jacobine d'un autre âge, se trouve privée de réels pouvoirs politiques. Elle est malmenée par les logiques ultralibérales de l'économie mondialisée.

Conséquence : ses équilibres socio-économiques, l'unité de son territoire et son identité spécifique semblent déstabilisés. Beaucoup d'éléments qui s'y attachent sont ignorés ou menacés : rôle majeur de la mer, économie primaire et productive, réseau urbain original, forte identité. Or ce sont ces atouts qui peuvent inspirer un réel projet de société soutenable, ouvert sur l'avenir et sur le monde.

La Bretagne dispose de tous les moyens lui permettant de redevenir un territoire puissant, équilibré et original. Encore faut-il que cette aspiration soit portée par la société bretonne elle-même et qu'une expression politique autonome puisse accompagner ce projet. Vaste revendication !

C'est de cela que viendra nous parler Yves Lebahy, Professeur agrégé de Géographie à l'Université de Bretagne Sud, le jeudi 6 octobre (20 h 30), Maison Feutren (rue Pierre Feutren, Paimpol), pour le nouveau rendez-vous de l'UDB Paimpol-Goëlo.

UDB Lannion – Perros-Guirec : La charte des langues régionales jetée aux oubliettes

AddThis Social Bookmark Button

Baniel Broioù Bro c'hall

 

Mardi 27 Octobre, la famille politique au  Sénat de Marc le Fur, candidat - déjà député - des républicains pour les élections de décembre, a enterré définitivement une des  promesses électorales de François Hollande de ratifier la Charte européenne des langues minoritaires. Ce n'est pas vraiment une surprise. Si la majorité de  droite a bloqué cette possible ratification, c'est le gouvernement PS et ses ministres Bretons  qui ont creusé en premier la tombe, en ne prenant pas le dossier à bras-le-corps lorsqu'il avait la majorité dans les deux assemblées. 

Afficher durant les campagnes électorales des positions répondant soi-disant aux aspirations bretonnes et obéir dans les faits,  aux décisions des directions parisiennes ne trompe plus personne.. C’est définitivement trop de démagogie et de communication cyniquement organisée au mépris de celles et ceux qui défendent sincèrement notre Bretagne et ses langues, bretonne et gallèse.

Re 'zo re ! Trop c'est trop !

Le 6 décembre prochain, les Bretonnes et les Bretons pourront rappeler à ces messieurs qu'en politique le dire c'est bien mais le faire c'est mieux !

 

 Le 1er Novembre 2015                                                         Section UDB de Lannion – Perros-Guirec

Aéroport de Lannion : l’UDB Trégor-Goëlo répond à M. Cadec, président du conseil départemental

AddThis Social Bookmark Button

Hop est à Lannion

Alors que, par la voix de M. Macron,  ministre de l’économie, l’Etat admet l’importance économique de l’aéroport de Lannion, on reste pantois devant les propos de M. Cadec, président du Conseil départemental (1) , faisant suite à ceux de M.  Chaisemartin, maire de Paimpol, vice-président : tous les deux évoquent la fin de l’aide départementale, donc la suppression d’un outil actuellement nécessaire à l’activité économique. L’UDB tient à rappeler quelques données économiques et financières.

 

Après avoir évoqué les 25 millions d’€ dépensés pour le système internet Wimax, qui fonctionne mal, le président Cadec estime insupportables les 1,5M d’€ dépensés par le département  (moins de 2€ par habitant) comme contribution à l’équilibre financier de l’aéroport de Lannion. Ciblant les gaspillages, il n’a pas un mot pour l’aéroport de Saint-Brieuc, sans ligne régulière et sans impact économique, subventionné à 45€ par passager, ni pour le tonneau des Danaïdes que constitue depuis 15 ans le chantier du port du Légué au détriment des vraies

potentialités maritimes du département.

 

Il semble ignorer que l’emploi et l’avenir économique du Trégor ne reposent plus sur les seuls grands groupes (Alcatel a moins de 800 salariés contre 3000 autrefois sur l’ensemble Lannion-Tréguier), mais sur des PME dynamiques mais financièrement fragiles, dont les clients ne viendront pas à Lannion sans desserte aérienne. Il semble méconnaître que Lannion est à 4h15 de Paris en moyenne (et 5h30 de Roissy) et que si Saint-Brieuc bénéficiera de la prolongation de la ligne à grande vitesse jusqu’à Rennes, pour Lannion, le gain sera minime (une liaison de plus par jour).

 

L'avion est donc le seul moyen qui permette actuellement aux clients des entreprises Lannionnaises de  venir dans la journée à Lannion, qu'ils viennent de Toulouse, Montpellier, Sophia-Antipolis (Nice). Le maintien de l'aéroport n'est donc ni une question purement financière, ni une question de rivalité territoriale.

 

-Cette position révèle une vision départementaliste et centraliste, espérons le inconsciente. Pour l'UDB, l’objectif,  c'est l'aménagement équilibré du territoire breton et non la concentration du développement sur des grands pôles.

-Subventionner un aéroport, c'est normal si c'est pour compenser une desserte ferroviaire très insuffisante. De nombreux aéroports (ex: Brive) sont beaucoup plus subventionnés que Lannion pour la même raison (plus de 3 heures de Paris par le train).

Si les propos du président engageaient  la nouvelle majorité départementale, la fiction d'une solidarité départementale volerait en éclat. Le département ne serait que l'instrument de domination de son centre alors que la région, elle, s'appuie sur les pays, c'est-à-dire sur tout son territoire. Le Trégor veut vivre !

(UDB, section de Lannion-Perros-Guirec)

(1)   Le Trégor, 1er octobre, p. 3)

 

Défendons la ligne Guingamp - Paimpol

AddThis Social Bookmark Button

Ti-gar Pempoull


La ligne Guingamp-Paimpol est plus que centenaire : elle fête cette année ses 121 ans ! Elle est inscrite à la fois dans le paysage et dans l'histoire de notre territoire. Mais elle est surtout bien présente dans la vie de chacun d'entre nous.


Elle est utilisée pour des trajets domicile-travail, notamment par les scolaires, les étudiants et de nombreuses personnes ne possédant pas de véhicules individuels. C'est également un lien avec la ligne Paris-Brest et ses TGV. C'est en même temps, pour les touristes, une magnifique porte d'entrée sur notre territoire. Pour le Pays de Paimpol, elle est tout à la fois un authentique service public et un atout économique de première importance.


Sa dernière grande rénovation date de plus de 60 ans. Cela veut dire que durant tout ce temps son propriétaire - SNCF Réseau (ex-Réseau Ferré de France) - n'a pas rempli son rôle. Depuis septembre 2013 , pour des raisons de vétusté de la voie, la vitesse a été réduite à 45km/h puis à 30km/h sur certains tronçons.


Aujourd'hui, cette voie n'est plus aux normes et nécessite des travaux de 30 millions d'euros. Si cette rénovation n'est pas mise en œuvre,  SNCF Réseau menace de fermer la ligne. Bien que ce soit au propriétaire qu'incombe l'entretien permanent de la ligne, celui-ci se tourne vers les collectivités locales pour financer ces travaux, ce qui est inacceptable :  le citoyen devra payer deux fois, une fois en tant que contribuable et une fois en tant qu'usager.


Aussi, l'UDB du Pays de Paimpol-Goëlo soutient l'appel au rassemblement devant la gare de Paimpol le samedi 23 mai (11h) et invite la population à y participer massivement.

 

UDB Paimpol-Goëlo

Invitation à la reprise de carte de la section UDB Pays de Guingamp

AddThis Social Bookmark Button

 

23-04-2015

La section UDB du Pays de Guingamp invite ...
Ses adhérents, ses sympathisants, les amis de l'UDB à se retrouver autour d'un verre de l'amitié à l'occasion du pot annuel de l'UDB. Les adhérents de l'UDB renouvelleront à cette occasion leur carte pour l'année 2015.

Mercredi 29 avril 19h00 à l'ancienne école de Roudourou (à côté du stade)

Ecoles paimpolaises : Halte au sabotage !

AddThis Social Bookmark Button

 

28-01-2015

 

« L’école de Kérity est un trésor pour la scolarisation de nos enfants. Son cadre et la qualité de l’enseignement qui y est dispensé sont remarquables » écrivait il y a un peu plus d’un an (PA du 27 novembre 2013) Mme Mobuchon, encore première adjointe « en charge de l’éducation ». Il est vrai que nous étions alors en période pré-électorale…

Aujourd’hui, les élections sont passées et c’est la même élue, toujours « en charge de l’éducation », qui vient annoncer à la presse – et non aux premiers intéressés que sont les parents d’élèves – le maintien du projet de fermeture de l’école de Kérity. Et c’est le maire UDI de Paimpol qui veut priver les petits paimpolais de ce « trésor »…

Mme Mobuchon , qui à l’époque nous expliquait doctement que « chaque dixième d’élève » comptait pour les fermetures de poste, s’apprête à provoquer dans les écoles paimpolaises une hémorragie sans précédent.

L’ouverture de la filière bilingue à Paimpol il y a une quinzaine d’années, sous la mandature de Mme Kapry, a été le fruit d’un travail patient, le résultat heureux d’une étroite concertation entre élus, personnels de l’Education Nationale et parents d’élèves. D’abord installée à Kernoa, elle a connu une progression importante et rapide, qui a entrainé son déménagement à Kérity.

C’est tout ce travail fructueux que des décisions hâtives et mal préparées vont réduire à néant, ruiner sans doute définitivement.

Si l’école de Kérity fermait, la filière bilingue de Paimpol pourrait perdre plus de la moitié de ses effectifs. Après la désastreuse mise en place de la carte scolaire sous la municipalité Salaün-Pochard, après la fermeture de l’école de Courcy, cette nouvelle mesure de « restructuration scolaire » qui toucherait aussi l’école de Plounez, provoquerait une nouvelle fuite des élèves, vers les communes voisines, sans doute, mais aussi vers le privé. Tel est probablement l’objectif recherché… Au prétexte d’éviter deux ou trois fermetures de postes, le maire de Paimpol en provoquerait le double ! Un véritable sabotage organisé !!!

Le projet du maire de Paimpol prévoit d’expédier la filière bilingue à Plounez, qui accueille déjà Diwan et le Centre Anjela Duval. Les « bretonnants » à la campagne, les autres à la ville… Tout un symbole à l’époque où le mot d’apartheid refait surface…

Pour l’UDB Paimpol Goëlo, il est nécessaire de mettre un coup d’arrêt à ces funestes projets.

Elle appelle à soutenir les parents d’élèves et à participer à la manifestation du 31 janvier à Paimpol (14h30 devant la salle des fêtes).

UDB Paimpol

 

Appel de l’UDB Trégor-Goëlo à manifester le 24 janvier contre le projet d’extraction de sable en baie de Lannion.

AddThis Social Bookmark Button

 

14-01-2015

La Fédération UDB du Trégor-Goëlo appelle la population à se joindre massivement à la manifestation du 24 janvier 2015 devant la poste à Lannion (10 h) pour marquer son opposition au projet d’extraction de sable en baie de Lannion. Tous les éléments laissent penser que le Ministre de l’économie s’apprêterait à signer le permis d’extraction dès le premier trimestre 2015.

 

Ce projet est dangereux pour la faune car se situant à un endroit essentiel pour la vie et la reproduction des lançons qui sont l’alimentation de base de nombreux poissons, oiseaux et mammifères marins. Ce projet est aussi dangereux pour la pêche, le lançon étant aussi la base de la chaîne alimentaire de bien d’autres poissons (bar, lieu jaune) qui risqueraient de disparaître de nos eaux induisant la faillite de la pêche. L’argument suivant lequel cela créerait des emplois est fallacieux car cela détruirait le même nombre d’emplois (pêche, tourisme) que cela en créerait.

 

Ce projet a reçu un avis défavorable de tous les conseils municipaux des communes riveraines du site ainsi qu’un avis défavorable de la communauté d’agglomération Lannion Trégor Communauté : tous souhaitent que la baie de Lannion soit classée Natura 2000. Toutes les associations de défense de l’environnement et le Comité des pêches sont également opposés au projet. 

 

L’UDB est pleinement d’accord avec l’association « Le peuple des dunes » qui préconise d’autres solutions : dragage plus loin en mer à plus grande profondeur, ou autres sources d’amendement (tangue, crépidule).

 

C’est pourquoi l’Union démocratique bretonne appelle la population du Trégor à se rassembler devant la poste à Lannion le 24 février,  pour refuser ce projet dangereux, imposé d'en haut et qui fait fi des vœux des populations concernées.

 

Pour la Fédération UDB du Trégor-Goëlo,

Pierre Morvan

Charlie Hebdo : Rassemblement pour la liberté

AddThis Social Bookmark Button

 

07/01/2015

 

La liberté d'expression, la liberté de la presse et plus largement la démocratie, ont été violemment attaquées aujourd'hui. Dans ce moment difficile, tous les démocrates doivent se rassembler pour défendre ces principes qui sont le ciment d'une société libre. Ce sont des libertés qui ne se négocient pas. Elles ne sauraient être mises à mal tant par l'autoritarisme que par le terrorisme.

 

L'UDB apporte son soutien le plus total aux familles des personnes assassinées, blessées, lors de l'attaque de la rédaction de « Charlie Hebdo ».

 

Pour défendre la liberté, l'UDB Paimpol-Goëlo appelle à participer nombreux au rassemblement organisé par la Ligue des Droits de l'Homme ce jeudi 8 janvier, à 17 h 30, devant l'arbre de la Liberté (square Bertho, face à la Mairie de Paimpol).

 

L'UDB Paimpol-Goëlo

07 87 36 41 66

Facebook Youtube Twitter Google Plus Flick’R

Nos campagnes
Avec l'UDB


Mots-clefs