Catalogne: les gouvernements Européens et l'Union Europeenne doivent agir pour faire respecter la démocratie

AddThis Social Bookmark Button

 



Suite à la déclaration de Carles Puidgemont devant le Parlement catalan, rappelant le droit des Catalans à exercer leur droit à l'autodétermination, conformément à la charte fondatrice des Nations Unies, et renouvelant son offre de dialogue en direction du gouvernement espagnol, l'Union démocratique bretonne réitère son soutien à une solution démocratique et pacifique.

L'UDB appelle les dirigeants politiques européens à répondre positivement à la proposition de Carles Puidgemont de suspendre la déclaration d'indépendance de la Catalogne pour l'instauration d'un dialogue avec le gouvernement espagnol. Le respect de la légitimité démocratique comme le souci d'éviter une crise politique gravissime imposent à toutes les parties concernées d'accepter enfin de discuter de la question de l'autodétermination de la Catalogne, sans s'abriter derrière un soi-disant respect de la souveraineté espagnole; le principe même de l'Union européenne est de faire passer le respect des droits fondamentaux des citoyens et des peuples européens avant la souveraineté des Etats, laquelle a souvent servi par le passé à couvrir des crimes de masse.

Les propos d'un responsable du Parti populaire, pour qui Carles Puidgemont pourrait fort bien être fusillé, démontrent que le retour du franquisme n'est pas qu'un fantasme; le risque est réel de voir l'Espagne s'enfoncer à nouveau dans la dictature et la guerre civile si rien n'est fait pour empêcher une confrontation ouverte entre la Generalitat de Catalogne et le gouvernement central espagnol. Faire respecter le droit à l'autodétermination des Catalans, c'est aussi défendre la démocratie en Espagne.

07 87 36 41 66

Facebook Youtube Twitter Google Plus Flick’R

Nos campagnes
Avec l'UDB


Mots-clefs